Le programme

Les propositions que défendent les candidats de Notre canton citoyen sont issues de plusieurs sources : vos propositions, les deux « agoras en ligne » organisées afin de soulever en petits groupes de travail les enjeux liés aux compétences du Département, enfin la liste des 101 propositions co-élaborées avec les collectifs de citoyens, les mouvements et les partis politiques participant à « La gauche écologiste, solidaire et citoyenne« .

Voici les 16 premières mesures que nous nous nous engageons à défendre et que vos propositions pourront encore améliorer :

 

Accompagner les familles tout au long de la vie

• Encourager les projets innovants de garde d’enfants : maison d’assistantes maternelles, crèches itinérantes, micro-crèches. Créer l’Allocation départementale d’accueil des jeunes enfants (qui existe déjà dans de nombreux départements) pour aider les familles à financer l’emploi d’une assistante maternelle.

• Investir dans la création de « Centres pluri-professionnels de santé » pour chaque territoire en voie de désertification médicale, en concertation avec les professionnels de santé, les élus locaux et les citoyens.

• Créer des lieux d’accueil dédiés pour les femmes victimes de violences, les mères isolées et leurs enfants.

• Développer le maintien à domicile des aînés et des personnes en situation de handicap en favorisant des solutions intergénérationnelles et innovantes comme les « haltes-répit » pour les aidants.

• Construire des places d’accueil et d’hébergement en institution pour adultes en situation de handicap, en concertation avec les associations locales.

• Créer des jardins d’agrément et potagers dans les EHPAD pour le bénéfice thérapeutique des résidents. Aider les EHPAD associatifs qui souhaitent mutualiser des équipements et des services.

Valoriser les métiers et sécuriser l’emploi

• Revaloriser et développer les métiers de l’aide à domicile et des auxiliaires de vie.

• Valoriser les multiples facettes des métiers paysans. Promouvoir le lien entre les divers acteurs environnementaux, les institutions et les agriculteurs.

• Promouvoir l’émergence de « Territoires zéro chômeur de longue durée » sur l’ensemble du département afin de permettre à chacun de travailler et de vivre dignement.

• Aider au développement des pépinières d’activités et des espaces de travail partagés pour les jeunes entreprises dans les secteurs d’avenir (économie verte, numérique…) afin de mutualiser les ressources.

• Soutenir l’implantation de structures type « tiers-lieux » dédiées au développement de l’économie circulaire et à la valorisation des productions locales, agricoles et artisanales.

Garantir des services publics de qualité

• Rénover et équiper les collèges publics, en concertation avec les élèves, les parents d’élèves, les enseignants et les agents techniques et administratifs.

• Valoriser et soutenir les sapeurs-pompiers. Doter toutes les casernes d’un budget mieux réparti et d’un matériel adapté à leurs besoins dans le cadre de leurs missions de plus en plus larges. Faire du Service départemental d’incendie et de sécurité (SDIS) un véritable outil de formation des jeunes.

• Préserver et garantir la ressource en eau face aux risques accrus de sécheresse. Sécuriser l’approvisionnement. Rénover le schéma départe-mental d’alimentation en eau potable. Aller vers une gestion publique.

• Coordonner les projets de transition énergétique en associant tous les acteurs départementaux de l’énergie et du bâtiment. Inciter les communes à favoriser des projets dont les retombées financières profiteront au plus grand nombre.

Permettre à tous de bien se nourrir et bien se loger

• Améliorer la qualité des repas dans les collèges, pour tendre rapidement vers l’objectif 100% de produits locaux et/ou bio pour nos enfants.

• Mettre en place et piloter un Projet alimentaire territorial (PAT) à vocation sociale et éducative, à l’exemple du Vaucluse, pour sensibiliser les ménages à une alimentation de qualité et éviter la précarité alimentaire.

• Construire de nouveaux logements sociaux écologiquement performants en s’engageant avec les communes, les bailleurs sociaux et les coopératives d’habitants et en élargissant le cadre dans lequel le Conseil Départemental peut apporter sa garantie d’emprunt.

Renouveler l’art de vivre dans nos territoires

• Entretenir et aménager nos routes (avec des matériaux recyclés ou de réemploi), en garantissant des usages partagés pour la sécurité des piétons et des cyclistes.

• Développer et promouvoir une offre plus diversifiée en matière de sports et loisirs 4 saisons dans les stations de montagne, pour limiter progressivement la dépendance à l’enneigement, en favorisant un tourisme éco-responsable pour tous.

• Créer un service départemental d’aide aux petits musées patrimoniaux et valoriser le caractère exceptionnel de la Maison d’histoire et de mémoire d’Ongles (MHeMO) en la proposant comme troisième musée départemental.

• Amplifier le financement des acteurs culturels et construire une passerelle entre l’insertion sociale et la culture.

Animer la démocratie participative

• Créer une Assemblée citoyenne, représentative de l’ensemble des habitants du département, qui se rassemblera chaque année pour échanger avec les élus sur les grandes orientations départementales.